{$site.print}
Connexion à l'intranet

Col2 content

Un peu d’histoire

30 ans d’EMS dans le canton de Fribourg 
La jeune histoire des homes pour personnes âgées !
l'AFIPA fête ses 25 ans

Le réseau des homes pour personnes âgées du canton de Fribourg est formé d’établissements dont certains sont séculaires alors que d’autres, majoritaires, datent des années 80. Les plus anciens sont issus d’initiatives de congrégations religieuses, de fondations ou de communes. Ces établissements, qui offraient l’hébergement et le couvert, étaient destinés à accueillir des personnes qui, dans leur vieillesse, se retrouvaient seules ou ne pouvaient plus vivre auprès de leurs proches. Les plus récents sont, eux, nés de cette incroyable augmentation de l’espérance de vie au cours des cinquante dernières années, due à l’amélioration de l’hygiène et du confort ainsi qu’au développement des soins médicaux. Inversant la pyramide des âges, le nombre de personnes de plus de 65 ans continue, en effet, d’augmenter, offrant, d’un côté, de magnifiques perspectives pour une vie en bonne santé. D’un autre côté, une nouvelle génération de personnes âgées s’est formée : celle du quatrième âge, avec les aléas que cette tranche de vie réserve sur le plan de la santé et de la mobilité.

1980, des soins « spéciaux » dans les homes du canton

Dans cette récente histoire, 1980 a marqué le début du développement des infrastructures pour les personnes âgées. Le 21 février de cette année-là, le Grand Conseil adoptait la loi sur le subventionnement des soins spéciaux dans les établissements pour les personnes âgées. C’est à ce moment-là que les préfets évaluèrent les besoins en lits médicalisés de leur district. L’objectif était alors d’assurer la présence d’au moins un home médicalisé par district. Le home commence à suppléer l’hôpital dans les longs séjours, alors que les soins à domicile n’existent pas encore.

1983, reconnaissance des premiers homes « médicalisés » et création de l’AFIPA-VFA
Semaine ouvertüre Woche - les homes ouvrent leurs portes. Après-midi gourmande au Pflegeheim Sonnmatt à Schmitten

Le 15 septembre 1983, le parlement adoptait la loi sur les établissements pour personnes âgées. Celle-ci définit le rôle des préfets (dans la planification cantonale) et des communes (en matière de construction et d’exploitation des homes).

Signe des temps, cette loi a vu le jour la même année que l’Association fribourgeoise des institutions pour personnes âgées (AFIPA-VFA), dont le rôle est autant de défendre les intérêts des exploitants des homes que des personnes qui y vivent ou y travaillent. A l’époque, il s’agissait d’ouvrir les premiers EMS à une population diversifiée afin d’équilibrer la clientèle : on était convaincu que les personnes en bonne santé auraient aussi leur place en institutions !